Mentorat pour le développement du leadership et de l’entrepreneuriat chez les jeunes – La perspective

Les jeunes sont les leaders de demain. Ils méritent d’être traités comme nous traiterions n’importe quel candidat d’un plan de relève dans n’importe quelle société, organisation, institution et entreprise. Ces candidats sont souvent inscrits dans une sorte de programme de développement pour les préparer aux défis futurs auxquels ils seraient confrontés. Ils pourraient et devraient inclure un programme de développement du mentorat.

Le programme de développement du mentorat pourrait inclure des projets qui exposent les jeunes à la possibilité de pratiquer le leadership le plus tôt possible dans leur vie. Les programmes les plus efficaces sont ceux qui sont conçus par les jeunes, pour les jeunes, sous le mentorat de personnes âgées et/ou de membres expérimentés de la société, de l’institution, de l’organisation et/ou de l’entreprise.

L’efficacité des programmes de développement du leadership et de mentorat chez les jeunes se voit dans l’évolution des qualités de leadership des jeunes. D’où la nécessité de créer un espace dans les ONG, les organisations communautaires et les clubs pour que les jeunes puissent exercer leur leadership. Le pays est encouragé à introduire des organisations, des projets et des programmes nationaux de développement de la jeunesse pour motiver les jeunes à porter leur développement du leadership à un niveau supérieur.

Les lignes directrices sur le mentorat pour les programmes de développement du leadership des jeunes constituent la base sur laquelle les programmes doivent être présentés. Ces lignes directrices sont basées sur l’expérience de plusieurs années, mais aussi sur les leçons tirées de l’analyse comparative des programmes locaux et internationaux. Ils évoluent au fil du temps et soutiennent véritablement les initiatives de développement des jeunes.

Lire aussi  Féminité et entrepreneuriat : une lutte difficile

Les programmes nécessitant une intervention de mentorat pourraient couvrir des domaines aussi divers que l’éducation, le développement communautaire, l’art, la culture, le sport, l’entrepreneuriat, les affaires, etc. Ils font donc véritablement partie des secteurs et des domaines de développement réels du pays. On s’attend à ce que les programmes de mentorat soient éclairés par les besoins de la société dans ces secteurs et domaines. La mise à disposition de ressources pour ces programmes, y compris le programme de mentorat, doit être considérée comme un investissement dans l’avenir.

Ces programmes de leadership pour les jeunes pourraient prendre une dimension spécialisée, par exemple le développement de l’entrepreneuriat. Développer l’entreprenariat des jeunes tôt dans leur vie permet de constituer l’offre de futurs hommes et femmes d’affaires. La majorité des jeunes répondent positivement aux programmes dédiés au développement de l’entrepreneuriat. Les opportunités d’entrepreneuriat se trouvent principalement dans le secteur de la technologie. La 4e révolution industrielle en est la principale raison. Les start-ups technologiques par les jeunes deviennent la norme. Ceci, cependant, pose un défi à un certain nombre de mentors, car ils ont besoin de comprendre le contexte à partir duquel ces jeunes fonctionnent.

L’entrepreneuriat sera toujours l’option la plus directe vers l’emploi pour les jeunes. Alors que de plus en plus d’entreprises suppriment des emplois, de plus en plus de personnes verraient l’entrepreneuriat comme la direction à suivre. Cela fait croître la demande de mentorat pour les jeunes entrepreneurs. Les mentors aident les jeunes entrepreneurs à accéder aux marchés grâce à leur réseau. La plupart des gouvernements ont des programmes de soutien à l’entrepreneuriat et des incubateurs. Ces incubateurs mettent des mentors à la disposition des jeunes entrepreneurs.

Lire aussi  Entrepreneuriat et MPME - Le moteur de la croissance économique et de la création de richesse

Il est important que les jeunes prennent un virage et considèrent l’entrepreneuriat non pas comme un moyen de survie mais comme une opportunité d’innover des solutions qui répondent aux défis de la société. Puisqu’ils sont jeunes, on s’attend à ce qu’ils continuent à prêter attention à leur développement holistique. La participation aux initiatives de développement de l’entrepreneuriat des jeunes ne doit pas se substituer à leur éducation et à leur développement. Les mentors doivent continuer à mettre les jeunes au défi d’explorer de nombreuses options concernant leur avenir. Nous ne nous attendons pas à ce qu’ils sautent certaines étapes de leur développement et deviennent adultes trop tôt. Ils doivent profiter de leur parcours de vie.

L’analyse de rentabilisation du développement précoce du leadership et de l’entrepreneuriat chez les jeunes est très solide. Nous posons des bases solides pour les responsabilités futures en tant qu’entrepreneurs et leaders de la société. Ils pourraient devenir de sérieux ajouts à la chaîne de valeur dans divers secteurs économiques de leur pays et à l’échelle internationale. Les jeunes sont les futurs ambassadeurs commerciaux de leur pays.



Source by Sam Tsima